11/99 Chantier d’écriture

17 Août

Image

Ce n’est que le lendemain, au réveil, que ça lui revient: elle a complètement oublié de contribuer à son chantier d’écriture. Elle se demande qu’est-ce qui a bien pu  s’engouffrer dans cette faille, quel non-dit, quel refoulé, quelle dénégation profonde? Puis elle se rappelle: elle avait griffonné, en rouge, entre les lignes d’un texte qu’elle était en train de réviser, assise en plein soleil, les yeux protégés par des lunettes fumées et un chapeau à large bord. Un minuscule scarabée vert laiteux s’était posé sur le feuillet qu’elle tenait dans ses mains. Un mince trait d’or striait son dos. Elle avait soufflé doucement, l’insecte était tombé sur la table de ce qu’elle appelait son «bureau en plein air». Elle l’avait délicatement remis sur ses pattes et le petit émissaire d’un autre monde s’était envolé avec le vent.

Chantier d’écriture de ©La rose des temps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :