4/99 Chantier d’écriture

10 Août

Au FestiBlues d’Ahuntsic, quelqu’un raconte qu’il a écrit un recueil de poèmes et qu’il le conserve au congélateur. Lila demande pourquoi, au congélateur? Il répond que si la maison passe au feu, ça ne brûlera pas. Elle pense au manuscrit brûlé de la mystique du XVIIe siècle qui a été la première à raconter son  histoire en Nouvelle-France.

Chantier d’écriture ©La rose des temps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :