65/99 Accueillir le silence

21 Juin

Image

Réveillée à 3h50 du matin, Lalila essaie de retracer un rêve qui s’effiloche aussitôt dans le vide.

Le Guide des Égarés avait bien dit la veille que chacun d’entre eux se réveillerait la nuit.

Qu’un message important pour la suite de leur vie les attendrait à la frontière entre les mondes subtils et ce monde terrestre.

Lalila écoute.

Elle se rend compte à quel point elle est sensible au pouvoir de suggestion des mots et se dit qu’il lui faudra veiller davantage à ce qu’elle laisse pénétrer sa conscience.

Il y avait quelques camions sur la route au moment où elle a ouvert les yeux; maintenant, le silence est parfait.

Les baleines sont déjà là, nombreuses semble-t-il, à se nourrir sur la ligne de krill entre les eaux noires du Saguenay et les eaux froides du Saint-Laurent.

Peut-elle réellement entendre leurs éclats sonores, longs et profonds, réverbérant dans son organisme?

Pendant une fraction de seconde, on dirait bien que oui mais son esprit se referme presqu’aussitôt sur la croyance absurde que non, elle n’a plus la faculté d’entendre les baleines même si elle sait pourtant, confusément, qu’elle l’a déjà su, il y a quelques siècles, quand elle vivait avec le curé, dans la petite église de Tadoussac.

©99fractales pour La rose des temps (roman)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :