48/99 Scannée

4 Juin

Juste avant les propos du Guide des Égarés, la jeune autiste chuchote à l’oreille de Lalila qu’elle a rêvé d’elle.

Elles roulaient en camion vers une destination inconnue, quand le camion s’est transformé en soucoupe volante: la tête de la jeune femme était oblongue et violette et elle avait invité Lalila sur sa planète.

Le reste se perd dans un dédale fantaisiste et c’est bientôt le temps d’entrer dans la salle de conférences.

Il y a une place dans la première rangée,  vis à vis  la chaise que va occuper le Maître dans quelques minutes.

Lalila s’assoit, ferme les yeux, respire profondément et, dans l’or rose du bien-être qu’elle contacte aussitôt, elle soupire de contentement.

Le Maître les invite à laisser émerger leurs questionnements et à entendre la réponse qui monte en eux.

Lalila se demande quelle est la source du conflit avec sa jumelle.

Ce qui monte en elle, c’est qu’elle doit contacter l’ancienne version d’elle-même où rien ni personne n’avait d’emprise sur elle.

Le Guide des Égarés dit qu’il peut tout savoir de leur enfance car ils émettent continuellement des signaux vibratoires que n’importe qui peut capter; Lalila se sent scannée et comprise à la fois et tout son coeur résonne quand, imitant celui qui chasse les vendeurs du temple, le Maître prend une voix forte pour affirmer ce qu’il trouve juste, ce qui éclaire d’un jour nouveau toute la relation avec sa jumelle.

©99fractales pour La rose des temps (roman)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :