12/99 Une autre vie

29 Avr

Je raconte une autre vie, d’or rose celle-là, où je passais beaucoup de temps avec mes dauphins, à étudier leur langage.

Il écoute plus ou moins, inquiet de me voir si bouleversée.

Mon mari d’alors était spécialiste de ces Bâ venus d’un autre monde, ces êtres ailés à visage humain dont la violence me terrifiait.

Je m’étais éloignée de lui parce qu’il me les imposait: il n’avait pourtant pas le choix.

En tant qu’archonte, il devait leur servir d’ambassadeur auprès des hautes instances de l’empire.

Ça nous a éloignés.

Je ne comprends rien à ces êtres sans coeur et je n’y comprendrai jamais rien.

Il réussissait à avoir de la compassion pour ces affreuses bêtes, moi pas.

Heureusement, nous nous sommes retrouvés dans le Nouveau Monde et je crois que, maintenant, dans la lumière, après des millénaires d’expérience, après la Shoah, il me comprendra.

©99fractales pour La rose des temps (roman)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :