0/99 La maison dans les arbres

18 Avr

Je choisis la lumière d’un matin d’or rose pour commencer ce projet qui consiste à écrire 99 fractales narratives pendant 99 jours jusqu’au 25 juillet, jour Hors du Temps du calendrier maya.

Aujourd’hui est le jour zéro, jour où je coule les fondations d’une maison qui ne se sera pas faite en mon absence.

C’est une maisonnette d’enfant dans un arbre, une cabane pour s’abriter les jours de pluie, pour lire en silence des histoires qui font rêver.

Se balançant dans le vent du soir qui tombe, un mobile fait de libellules de verre luminescent invite le lecteur à s’approcher pour observer l’enfant qui s’est endormie, son ourson dans les bras, sa joue appuyée contre la page ouverte du livre dans lequel elle a basculé.

Un chat roux ronronne sur le seuil de la cabane, gardien du sommeil de l’enfant, et tourne vers le lecteur ses prunelles remplies de mystères.

Dans un corridor parallèle du Temps, un scribe enserre dans une cartouche le nom secret de cette petite endormie sur un Livre-Sphinx.

Dans les profondeurs du livre remuent des inscriptions akashiques, des codes, l’ADN d’une nouvelle civilisation en train d’émerger, des données astronomiques et un savoir tellurique très ancien.

La petite respire profondément.

Des libellules d’ambre dansent autour de sa maison dans les arbres, esprits légers et protecteurs: un sourire flotte sur ses lèvres.

©99fractales pour La rose des temps (roman)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :